Jaime le Calvados Je deviens ambassadeur du Calvados
Bordé d’un littoral de près de 120 km et porté par un arrière pays pluriel, le Calvados est riche de ses paysages et de son patrimoine. Sa double identité "terre et mer", la proximité de la région parisienne, de la Grande-Bretagne et la présence de nombreux axes de communication a façonné l'âme du plus grand département bas-normand. Le Calvados est une terre d'accueil et de rencontres pour ceux qui y vivent, y voyagent ou y entreprennent.
Attaché à son histoire, acteur de son temps, le Calvados se projette vers l'avenir que ce soit par ses nombreuses filières économiques d'excellence, son offre touristique moderne et sa vie culturelle bouillonnante. Le Calvados est à découvrir sans plus attendre.
Le Calvados vu du ciel - Char à voile
Francis Cormon
Calvados vue du ciel
Francis Cormon
Le Calvados vu du ciel - Honfleur
Francis Cormon
Le Calvados vu du ciel - Port en Bessin
Francis Cormon
Le Calvados vu du ciel - le Bocage
Francis Cormon
Le Calvados vu du ciel - Agriculture
Francis Cormon
Le Calvados vu du ciel - Ouitreham
Francis Cormon
Le Calvados vu du ciel - Container
Francis Cormon
Christian Drouin, créateur de calvados
Christian Drouin est un homme de passion.

Christian Drouin, créateur de calvados

date de publication17 décembre 2012 tags : calvados, Pays d'Auge Commentez vous aussi 0 commentaire(s)

Les calvados Christian Drouin - Domaine Cœur de Lion figurent parmi les meilleurs produits en Pays d’Auge. Pourtant, ces emblèmes du terroir normand n’auraient sans doute pas vu le jour sans l’inconscience et la ténacité d’un homme, Christian Drouin, aujourd’hui 5e producteur du Calvados.

Une histoire du Calvados
Ecouter Christian Drouin parler du Calvados, c'est un peu comme déguster (avec modération) un verre du célèbre spiritueux normand. Il faut laisser le temps aux mots de s’exhaler et ouvrir ses sens pour apprécier toute l’histoire du calvados dont il existe aujourd’hui 3 appellations contrôlées : le calvados, le calvados Pays d’Auge et le calvados Domfrontais. Ces deux dernières se distinguent par des méthodes différentes de distillation et par des taux en poires différents. "Le calvados Pays d’Auge, avec un terroir essentiellement composé d’argiles et de silex est une eau de vie structurée, avec du corps et du gras. Le calvados Domfrontais, construit sur un sol de granit et de schistes, est lui beaucoup plus fruité".

Une histoire de famille
Cette science spiritueuse, Christian Drouin l’a acquise presque malgré lui : "Mon père était un industriel rouennais qui adorait le Pays d’Auge. Il a trouvé en 1960 une petite ferme adossée à des vergers à Gonneville sur Honfleur. Alors que le Calvados était considéré comme une eau de vie rustique et populaire, dont le marché ne cessait de décliner, mon père a compris que son avenir était dans une production haut de gamme. Il a donc choisi de créer des stocks millésimés de toute première qualité. "Mon père a ainsi accumulé des barriques dans tous les bâtiments de la ferme avec le secret espoir que je m’occupe un jour de leur commercialisation".

Une histoire qui résonne
Mais Christian Drouin a d’autres projets : "En 1969, je sortais de mes études de droits et de sciences politiques à Paris. Après avoir assisté le Directeur financier de Renault, je suis parti en tant que coopérant économique en Iran. J’ai ensuite passé un Master of Business Administration (MBA) au Canada où on m’a confié une mission passionnante : créer l’Institut International de Communication à l’Université de Montréal. Mais cette histoire de Calvados résonnait toujours en moi. Ma vie, celles de ma femme et de mes enfants se construisaient au Canada, nous vivions une belle aventure là-bas et gagnions très bien notre vie. Chaque année, le retour en France devenait de plus en plus difficile à concevoir. Il fallait prendre une décision. Elle a paru alors insensée".

Une histoire de fou
Le retour de Christian Drouin au cours de l’été 1979 est un choc et les premières démarches sont très difficiles : "Tout le monde m’avait dit que j’étais fou et je commençais à croire qu’il pouvait avoir raison. Puis Fauchon, Hédiard, les plus grandes tables de France m'ont appelé en me disant que mes produits étaient extraordinaires. Ils obtenaient les notes maximales des sommeliers des plus grandes caves parisiennes et les Relais et Châteaux ont référencé pour la première fois un calvados. Cette notoriété nous a permis d’être retenus comme cadeau pour les chefs d’Etat lors du cinquantenaire du débarquement ou du G8 de Deauville". Si Christian Drouin a bâti son succès sur les très vieux calvados et les cuvées millésimées, il a également "innové" en mettant au goût du jour certaines spécialités anciennes : "Collin Field, chef barman du Ritz, voulait réaliser des cocktails au calvados mais sans la couleur du calvados. J’ai donc repris la production d’eau de vie de cidre, aujourd’hui commercialisée sous la marque Blanche de Normandie. Un succès, notamment dans les pays de l’est qui ont une grande tradition d’alcools blancs. 

Une histoire d'amour
"Le Calvados est une région que j'aime. Quand je suis sur les jetées d'Honfleur ou sur les falaises de la Côte Fleurie, je me dis que j'ai vraiment beaucoup de chance. Ici les paysages sont préservés et l'œil n'est pas agressé". Accueillant et chaleureux comme un verre de 1973, Christian Drouin est homme de passion plus que de raison qui, lorsqu’il regarde en arrière, se dit que finalement cela a parfois du bon.

www.calvados-drouin.com


 

Rédigé par :


Réagissez Amusant Intéressant Surprenant Passionnant
Christian Drouin, créateur de calvados

À propos de Christian Drouin (Les Calvados Christain Drouin - Domaine Coeur de Lion)

Naissance en 1946 à Bois Guillaume.
Installation en 1979 dans le Calvados.
Le meilleur défaut des Calvadosiens : leur goût pour la bonne table.
La meilleure qualité des Calvadosiens : leur sagesse qui a permis de préserver leur qualité de vie.
Un évènement préféré : les courses de chevaux l'été et la remontée de la Seine par l'Armada.
Un lieu préféré : Honfleur.
Partager
0 Commentaire(s)
Veuillez vous connecter pour publier un commentaire | Pas encore de compte ? Inscrivez-vous
Identifiant  
Mot de passe
Ils aiment le Calvados

Ils aiment le Calvados

Au travers des portraits des Ambassadeurs, retrouvez les témoignages de femmes et d'hommes qui aiment et font le Calvados. Découvrez leurs histoires, leurs passions et leurs savoir-faire. Partez à la rencontre de personnages et de nouveaux talents qui font aujourd'hui du Calvados une terre empreinte de tradition et de modernité, forgée par son histoire et tournée vers son avenir. Pour en découvrir davantage, rejoignez la communauté des Ambassadeurs du Calvados.


Où sont les portraits ?




Portraits récents


Laurence Meunier
Laurence MEUNIER
20/06/2014

Nicole Gourmelon : une ambition pour le Calvados
Nicole Gourmelon
10/03/2014

Marc Legrand : la culture du goût
Marc Legrand
22/01/2014

Michèle Frêné : le Calvados à la Une
Michèle Frêné
19/12/2013

Patrick Montel : amoureux du coin
Patrick Montel
04/11/2013

Karin Warin, créatrice de Clopinette.fr
Karin Warin
16/10/2013

Thomas Dandois, du pays d’Auge au monde
Thomas Dandois
09/10/2013

Michel Bruneau, les pieds dans le plat !
Michel Bruneau
16/07/2013

Rémi Dupuy, directeur régional de France Télécom Orange Basse-Normandie
Rémi Dupuy
10/07/2013

La danse selon Catherine Gamblin-Lefèvre

Tous les portraits

Ambassadeurs récents


Ghislaine Catel
19/06/2017
Pierre pierrg
01/05/2017
img-0169.jpg
ROGER MAURICE
25/01/2017
BARBARA BG14
19/09/2016
amandine am-76
18/07/2016
J'aime le Calvados
Devenez ambassadeur du département
Newsletter
Restez informé !



Une initiative de
Comité départemental du tourismeConseil Général du CalvadosCalvados stratégie
Contactez-nous


Réalisation Web-Interactive